Commission scolaire

Commission scolaire des Phares

 

La Commission scolaire des Phares a été créée le 1er juillet 1998 par décret gouvernemental. Elle est issue du regroupement des commissions scolaires La Neigette et de La Mitis.
Elle couvre le territoire des municipalités régionales de comtés de La Mitis et Rimouski-Neigette et offre des services à près de 10 000 élèves, jeunes et adultes.
La Commission scolaire des Phares joue un rôle de premier plan en matière d’éducation auprès des populations qu’elle dessert. Elle intervient au préscolaire, au primaire et au secondaire, en formation professionnelle et en formation des adultes.
Par la mise en œuvre quotidienne de sa mission, la Commission scolaire des Phares favorise l’accès au savoir et à la culture, contribue au rehaussement du niveau scientifique, culturel, spirituel et professionnel et assure la promotion de l’éducation.
 
Source: www.csphares.qc.ca
Commission scolaire des Monts-et-Marées

 

 

La Commission scolaire des Monts-et-Marées instruit, socialise et qualifie quelque 4171 jeunes et près de 3 557 adultes sur les territoires des MRC de La Matanie et de La Matapédia.
Durant l'année scolaire 2013-2014, elle comptait vingt-cinq établissements primaires et secondaires dont 4 d'entre elles dispensent l'enseignement du secondaire alors que dix-neuf sont réservées exclusivement au préscolaire et au primaire. Soulignons enfin que deux écoles accueillent, en plus du niveau primaire, les élèves du premier cycle du secondaire.
La Commission scolaire administre également trois centres de formation professionnelle, une antenne de services à Ville Dégelis et deux centres d'éducation des adultes.
 
Source: www.csmm.qc.ca
Commission scolaire Kamouraska-Rivière-du-Loup

 

La Commission scolaire de Kamouraska—Rivière-du-Loup dispense de la formation dans 31 écoles primaires, 1 école primaire et secondaire, 3 écoles secondaires, 1 centre de formation professionnelle, le Pavillon-de-l’Avenir, et 1 centre d’éducation des adultes (trois points de services).

À chaque année, elle accueille quelque 7 000 élèves du primaire et du secondaire général de même que de la formation professionnelle. Ce chiffre ne tient pas compte de la clientèle du centre d’éducation des adultes, clientèle dont le nombre varie tout au cours de l’année. S’ajoutent aussi parmi ses clientèles les entreprises à qui la commission scolaire propose nombre de services, et ce, par le truchement des services aux entreprises.

Source: cskamloup.qc.ca

Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs

 

 

 

 

La Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs réalise la mission qui lui est confiée par la Loi sur l’instruction publique. Elle s’exprime d’abord et avant tout sur le plan éducatif. Elle consiste à « offrir les services éducatifs auxquels les personnes jeunes et adultes relevant de notre compétence ont droit en vertu de la loi, et assumer la coresponsabilité de leur réussite éducative. Pour cela, nous devons:

  • Promouvoir et valoriser l’éducation publique.
  • Veiller à la qualité des services éducatifs et à la réussite des élèves en vue de l’atteinte d’un plus haut niveau de scolarisation et de qualification;
  • Entretenir une offre de service éducatif diversifiée et adaptée;
  • Influencer, soutenir et accompagner les établissements dans la réalisation de leur mission qui est instruire, socialiser et qualifier;
  • Optimiser les ressources disponibles pour assurer la réussite éducative;
  • Contribuer au développement social, culturel et économique de la région et de la communauté. 

Source: www.csfl.qc.ca

Commission scolaire Eastern Shores

Eastern Shores School Board is quite possibly the most geographically diverse school board in the province of Quebec. Stretching from Fermont in the north to the Magdalen Islands in the Southeast, its administrative territory also includes the entire Gaspe Peninsula as well as the cities of Baie Comeau, Sept-Iles and Port Catier along the eastern north shore. The student population consists of nearly 1700 students spread across 14 elementary schools, 8 secondary schools and 6 adult education centers.

Source: www.essb.qc.ca

Commission scolaire des Chic-Chocs

 

 

 

 

Le territoire de la Commission scolaire des Chic-Chocs s'étend depuis les Capucins (à proximité de Ste-Anne-des-Monts) jusqu'à Coin-du-Banc (à proximité de Gaspé) en incluant Murdochville. La Commission scolaire des Chic-Chocs, dont le siège social est situé à Gaspé, offre l'enseignement à 4430 élèves répartis dans 13 écoles primaires, 3 écoles primaires-secondaires, 4 écoles secondaires, et 3 centres d'éducation des adultes et de formation professionnelle. 

La Commission scolaire des Chic-Chocs à la mission d'assurer  des services de qualité aux jeunes et aux adultes sous sa juridiction. Elle est garante de leur réussite et voit au soutien de ses établissements afin qu'ils s'acquittent de la triple mission dont ils sont solidairement chargés: l'instruction, la socialisation et la qualification de tous.  

Source: www.cschic-chocs.net

Commission scolaire René-Lévesque 

 

 

 

Plus de 300 kilomètres longeant le littoral sud de la péninsule gaspésienne, de Percé jusqu’aux portes de la Matapédia, entre la baie des Chaleurs et les monts Chic-Chocs. Sur ce vaste territoire se trouvent 34 établissements scolaires dont 21 écoles primaires, 5 écoles secondaires, 2 écoles primaires-secondaires, 3 centres de formation des adultes et 3 centres de formation professionnelle. 

Notre mission est d’organiser et d’offrir des services éducatifs de qualité aux élèves, jeunes et adultes, en vue d’atteindre un haut niveau de scolarisation et de qualification de notre population actuelle. Également tourne vers l’avenir, nous sommes engagés à promouvoir l’éducation publique sur notre territoire et à contribuer au développement social, culturel et économique de notre région.

Source: www.csrl.qc.ca

Commission scolaire des Îles

 

 

La Commission scolaire des Îles (CSÎ) offre des services éducations à la population francophone du territoire des Îles-de-la-Madeleine. Elle est née en 1972 de la fusion des commissions scolaires primaires locales existant auparavant avec la Commission scolaire régionale qui, elle, regroupait les services au secondaire et aux adultes depuis 1964. Contrairement à plusieurs autres commissions scolaires, la CSÎ a été maintenue intacte lors des regroupements de 1998.

Elle dessert près de 1500 élèves via 7 établissements scolaires. La CSÎ se veut un moteur de développement pour la collectivité des Îles-de-la-Madeleine. Elle croit en son milieu et mise sur la capacité de développement de chacun. Pour parvenir à ses fins dans un contexte d'isolement géographique et de communauté aux liens tissés serrés, elle doit innover dans ses façons de faire, partager sa vision et compter sur la participation active de tous: élèves, employés, parents et partenaires.

Source: www.csdesiles.qc.ca